Quand vient l’hiver, les motards doivent faire face au froid et comme on sait qu’on ne peut pas bénéficier de la climatisation sur un deux-roues, il est impératif de prendre certaines précautions. Il existe de nombreux équipements dédiés qui aident à se protéger des risques d’accident, voici notamment les indispensables pour se parer aux chutes de température.

Les protections thermiques

Lorsque le corps lutte contre le froid, il dépense beaucoup de calories et se fatigue ainsi plus rapidement. Baisse de la concentration, de l’attention : voilà les premiers signes d’une hypothermie. Il est donc primordial pour un motard de se protéger au maximum pour continuer à assurer correctement les fonctions vitales du corps. La tenue choisie doit ainsi promettre une bonne protection thermique. Entre la veste moto, le pantalon, les bottes et les gants, il est important d’opter pour des pièces qui promettent une bonne résistance thermique en plus du confort et de l’esthétique qu’elles promettent.

Le choix de la veste de moto est primordial, car elle permet de s’isoler du froid. À choisir doublée, avec un col montant et étanche, la veste devra également être assez longue et intégrer des renforts au niveau des coudes et du dos. Le pantalon est à choisir bien épais avec des rembourrages en mousse au niveau des hanches et des coques aux genoux afin de protéger le bas du corps en cas de mauvaise chute. Les gants sont à choisir en néoprène tandis que les bottes hautes sont à combiner avec des chaussettes de randonnées pour garder les pieds au chaud. Enfin, le port d’un casque de moto intégral est impératif pour éviter les déperditions de chaleur.

Les équipements de moto

moto femme hiverPour ce qui est des équipements de moto, il faudra penser à opter quelques accessoires qui permettent de profiter d’un bon niveau de confort, et ce, même lorsque le climat n’est pas des plus favorables. Il existe en effet toute une panoplie d’accessoires chauffants conçus pour améliorer le confort du pilote en hiver, à ne citer que les selles et les poignées chauffantes ou encore les manchons qui offrent un confort optimal au pilote. Les tabliers sont également à retenir, surtout s’il y a des pluies fines en plus du froid. Il faudra cependant s’assurer que le tablier ne soit pas en contact avec la motorisation au risque que la chaleur le fasse fondre et n’opter que pour les modèles qui disposent d’une ouverture au niveau de la trappe à essence.

Dans tous les cas, il faudra penser à mettre des chaufferettes dans les poches, à bien ajuster les manches et les cols pour que le froid ne s’insinue pas, à bouger les doigts régulièrement pour éviter les crampes et à faire des arrêts réguliers pour boire des boissons chaudes. Il faut également penser à éviter de faire chauffer les gants sur les radiateurs au risque d’endommager les membranes protectrices et à entretenir régulièrement le cuir des vêtements pour qu’il reste souple et confortable. Enfin, il est recommandé de ne pas s’habiller trop tôt au risque d’être en sueur et de ressentir le froid encore plus vite.

Vous pouvez partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn