En plus de servir à développer l’univers de la mode, les fibres textiles tiennent une place prépondérante dans la vie de tous les jours. Avant de devenir les tissus qu’on utilise dans divers domaines de la vie courante, elles doivent passer par diverses étapes, dont le traitement au plasma.

L’industrie textile pour tous

textile et modeC’est grâce à l’industrie textile que chaque être humain peut se vêtir, se protéger du froid et de la chaleur et surtout arborer son style vestimentaire préféré. Il faut pourtant savoir qu’elle rassemble d’innombrables activités, allant de la conception à l’habillement, en passant par la fabrication et la commercialisation des tissus qui en ressortent. Elle intègre ainsi toute une chaîne qui transforme progressivement les matières premières utilisées en les étoffes de tissu qu’on utilise dans la mode, la décoration d’intérieur et même les vêtements professionnels. En effet, l’industrie textile ne se limite pas seulement au domaine de la confection ou de l’habillement. Elle s’investit aussi dans l’ameublement, pour ne citer que les innombrables canapés, les chaises, les poufs et d’autres meubles qui en sont recouverts.

Les étapes de fabrication dans l’industrie textile

La fabrication de tissu passe d’abord par la transformation des matières premières, telles que les fibres naturelles, artificielles et synthétiques, en fils. Viennent ensuite les étapes de filature, de guipage, de moulinage et de texturation. Une fois les fils unidimensionnels constitués, leur tissage ou tricotage permet de disposer de surfaces textiles bidimensionnelles ou tridimensionnelles. C’est seulement après qu’elles sont teintées ou imprimées via des techniques spécifiques comme un traitement au plasma, des apprêts chimiques ou mécaniques, etc. Utilisé depuis longtemps dans les domaines de l’industrie, du bâtiment, de la sidérurgie, de la métallurgie ou de l’automobile, le traitement au plasma change et modifie les propriétés des surfaces en plastique ou en métal. Dans le textile, ce procédé rend imperméables à l’eau ou à l’huile les surfaces textiles traitées. Il peut aussi les rendre antitaches ou leur offrir d’autres caractéristiques.

D’autres techniques utilisées

Selon l’usage qu’on va faire du produit fini, l’industrie textile peut aussi user d’une autre technique ne nécessitant pas de longs procédés de tissage. Il lui suffit seulement de cadrer les fibres et d’user d’un liant adhésif pour les coller ensemble et en obtenir aussi des surfaces textiles. Ces dernières sont ensuite transformées en vêtements, en rideaux, en tissu d’ameublement, etc. Dans le domaine du géotextile, elles servent aussi à stabiliser des routes ou des chemins de fer. En agro-textile, on s’en sert pour drainer des terrains ou y faire pousser des plantes diverses. Les textiles techniques fonctionnels, eux, permettent de protéger les pompiers du feu ou de les mettre à l’abri d’un trop grand froid, entre autres.
A savoir : actuellement, la Chine est le premier exportateur de textile dans le monde. Les exportations textiles des pays asiatiques représentent en effet 80 % de celles du monde entier, ce qui représente l’une des principales raisons de leur succès incontestable.

Vous pouvez partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn