La Slow Cosmétique : mode d’emploi

Après la Slow Food et la Slow Life, un nouveau concept, ou plutôt un mouvement, a vu le jour : la Slow Cosmétique. Prônant une beauté plus respectueuse par l’utilisation d’ingrédients naturels et bio, ce mouvement vous invite à consommer moins, mais mieux. Il s’adresse donc particulièrement à ceux qui en ont assez de la surconsommation et aux personnes sensibles à l’écologie. La question est maintenant de savoir comment mettre en pratique cette consommation raisonnable et écologique des cosmétiques.

Faites le tri dans vos produits de beauté

Pour bien démarrer en Slow Cosmétique, la première chose à faire consiste à effectuer un petit bilan des produits présents dans votre salle de bain. Prenez ainsi le temps de vérifier la composition de chaque produit que vous utilisez au quotidien. Tous ceux qui comportent des ingrédients potentiellement toxiques pour l’environnement et pour votre santé sont donc absolument à bannir (produits dérivés du pétrole, plastiques, silicones, conservateurs, etc.).

Remplacez les plus indispensables par des produits inoffensifs et plus économiques. Vous pouvez alors utiliser un vrai savon élaboré à froid au lieu de votre habituel gel douche. Pensez aussi à utiliser des lingettes réutilisables pour remplacer les cotons lors de votre démaquillage, et troquez également votre lait démaquillant contre une huile végétale.

D’ailleurs, sachez que les huiles végétales font partie des basiques indispensables de la Slow Cosmétique. Il y a également le beurre de karité, l’aloe vera ou encore l’argile pour le gommage pour le visage par exemple.

Apprêtez-vous à changer votre routine

En plus de permettre une consommation plus écologique et économique, la Slow Cosmétique s’avère plus efficace que les solutions proposées par l’industrie conventionnelle. Cependant, pour une utilisation optimale, il faudra penser à changer sa routine en prenant de nouvelles habitudes.

À titre d’exemple, les shampoings classés Slow Cosmétique ne comportent pas d’agents antistatiques ni de silicones, qui ont pour fonction de gainer et de discipliner vos cheveux. Ainsi, lorsque vous lavez vos cheveux, il est nécessaire d’effectuer un soin post-shampoing.

Pensez par conséquent à rincer vos cheveux à l’eau vinaigrée pour resserrer les écailles et pour apporter plus de brillance à votre chevelure. Vous pouvez également appliquer un peu de gel d’aloe vera sur les longueurs encore humides afin de faciliter le démêlage.

Optez pour les marques avec la Mention Slow Cosmétique

Si vous souhaitez suivre le mouvement, vous pouvez opter pour des produits lauréats ou pour des recettes maison si vous préférez fabriquer vos propres produits de soin. Par prudence, les produits bénéficiant de la Mention Slow Cosmétique sont à recommander puisqu’ils ont été sélectionnés pour l’écologie de leur formule, mais également pour l’honnêteté de leurs promesses.

Vous pouvez trouver ces produits dans certaines pharmacies, mais le plus sûr est de se rapprocher des boutiques bio. Par ailleurs, les marques lauréates vendent généralement leurs produits directement aux consommateurs. Vous y trouverez les essentiels, mais également des parfums et du maquillage.

Plus de 200 marques portent actuellement ce label qui existe depuis 2013. Celui-ci garantit entre autres une formule écologique et « propre ». Au niveau marketing, il n’y a pas de place aux fausses promesses, et le rapport qualité-prix reste raisonnable. Cette mention est décernée par l’association Slow Cosmétique regroupant des consommateurs actifs ainsi que des bénévoles convaincus par une cosmétique intelligente, raisonnée, écologique et humaine.

Plus d'articles de Festival de la Mode

Superdry, illustration du dynamisme et de la modernité dans le prêt-à-porter

Créée en 2003 par Julian Dunkerton et James Holder, Superdry est une...
Lire la suite