Le gilet de costume dans toute sa splendeur

Les Perses seraient les premiers à porter le gilet de costume. Ramené par les férus de voyages anglais à la cour, au terme de leur expédition en Asie, il est devenu l’artifice le plus apprécié du Prince de Galles. En outre, à en croire les plus fins des connaisseurs, le gilet de costume présenterait un caractère anachronique, jamais démodé. Il vient surtout agrémenter un costume pour homme, mais certaines déclinaisons cadrent à merveille avec une veste de costume pour femme. Au XIXe siècle, avec l’avènement de la Révolution Industrielle, il intègre le fameux costume trois pièces. Disponible en laine vierge, en soie, ou encore en lin, il connaît une évolution fulgurante en termes de style.

Les deux styles les plus populaires

Au fil des temps, le gilet de costume s’est décliné en différents styles, plus élégants les uns que les autres. Parmi les plus populaires figurent le gilet croisé et le gilet droit. Les deux étant adaptés aussi bien à un costume trois pièces, qu’à un costume slim.

Le gilet croisé

Le gilet croisé se reconnaît facilement par son côté gauche superposé à celui du droit. Ses deux colonnes de trois à six boutons sont certainement pour quelque chose dans son élégance. On note aussi des revers très larges qui renforcent la symétrie au niveau des deux à quatre poches. Un style qui se retrouve souvent dans les costumes mariage, que ce soit un costume gris, un costume bleu, un costume bleu marine, ou encore un costume noir.

Le gilet droit

Le gilet droit est certainement le gilet de costume pour homme par excellence. Son simple colonne de quatre à six boutons se combine bien avec ses revers plus discrets, en vue d’un rendu esthétique plus chic et plus moderne. Dans sa déclinaison plus contemporaine, les grands couturiers font pourtant l’impasse sur les revers, au profit d’un col plongeant.

Porter un gilet dans les règles de l’art

A l’origine, le gilet de costume a toujours recouvert la ceinture et ses extrémités. Dans quelques-unes de ses versions les plus modernes, il dévoile cette zone, en vue d’un rendu plus décontracté, plus espiègle. En outre, mieux vaut le porter toujours boutonné, même en partie, de manière à ce qu’il structure la silhouette, mais aussi la tenue dans son ensemble.

Gilet de costume et henley

De nos jours, le gilet de costume n’est plus confiné au seul domaine des trois-pièces. S’il faut absolument éviter de le porter avec un vulgaire tee-shirt, il se marie bien avec un henley. L’on parle d’une déclinaison de tee-shirt en coton épais, agrémentée d’un col tunisien boutonné à souhait, ainsi que des bords-côtes très épais. L’ensemble permet ainsi d’allier le côté chic du gilet avec la note casual du henley. Une combinaison qui va de paire avec une barbe bien taillée. Reste à apprendre comment avoir de la barbe… sans trou.

La bonne taille

Pour espérer décupler son sex-appeal avec un gilet de costume, le choix de la bonne taille est de mise. Cette pièce doit effectivement épouser parfaitement les épaules et le torse. Au moindre gène, notamment au niveau des boutons, le mieux est d’envisager une autre taille.

Plus d'articles de Festival de la Mode

Se démarquer avec les bijoux bohèmes

De nos jours, les bijoux constituent un accessoire de mode incontournable, que...
Lire la suite